Les Monts du lyonnais, région de petites montagne entre Loire et Rhône, proche de la métropole de Lyon.

Comment recycler les déchets spécifiques ?

déchets spécifiques

Quand on parle de déchet spécifique, il s’agit des déchets ménagers issus des produits chimiques ou contenant des produits dangereux. Ils représentent un risque considérable pour la santé et pour l’environnement. On appelle déchet spécifique les déchets et/ou emballages issus des produits de bricolage, d’entretien, de ménage et de jardinage. Ils peuvent être liquides, solides, gazeux ou pâteux. Pour préserver notre environnement et notre santé, il est impératif de les recycler convenablement.

Pourquoi recycler les déchets spécifiques ?

Les déchets spécifiques sont les plus préoccupants et nécessitent un traitement spécial. En effet, leurs caractéristiques présentant un grand danger aussi bien pour les personnes que pour l’environnement. Ils sont susceptibles de provoquer de nombreux préjudices comme :

  • La détérioration du sol,
  • La perturbation de la qualité des milieux naturels comme l’eau et l’air
  • Le dérèglement et l’élimination de la faune et de la flore
  • Et atteinte à la santé

La majorité de ces produits sont reconnaissables grâce au pictogramme représentant le danger sur leurs emballages. Cependant, certains produits dans cette classification n’arborent pas les pictogrammes les désignant comme dangereux. C’est le cas des enduits ou les filtres à huile de voiture.
Les déchets spécifiques ou DDS, s’ils ne sont pas manipulés correctement ou mal stockés, peuvent provoquer des accidents à court terme ou détériorer la planète sur le long terme.

Traiter les déchets spécifiques solides en fonction de sa dangerosité

Certains produits même s’ils sont vides représentent toujours un danger. Le recyclage des déchets spécifiques en industriel est encadré par un règlement strict. Pour les ménages, ils doivent suivre les instructions suivantes pour ne pas se mettre en danger.

  • Les aérosols : selon leur composition chimique, ils peuvent être divisés en deux parties, la première pour une valorisation mécanique et la deuxième, les plus dangereux, subit un traitement des déchets dangereux.
  • L’amiante ne doit pas mélanger avec d’autres déchets. Son stockage doit être adapté à ses caractéristiques et étiqueté. Elle est soumise à une traçabilité stricte avec un bordereau de suivi. Elle doit être débarrassée dans des stockages distinctifs.
  • Les batteries doivent être stockées dans un bac étanche avec un couvercle. Elles seront ensuite envoyées dans des usines spécialisées pour éliminer les acides. Le plomb et le plastique seront ensuite broyés et séparés. Les plombs sont à recycler et les plastiques deviennent de nouvelles matières premières.

Traiter les déchets spécifiques souillés, liquides, pâteux

Les emballages des produits dangereux, les huiles usagées et tous les déchets d’une caractéristique visqueux font partie des déchets spécifiques.

  • Les déchets pâteux sont dangereux, car dès qu’il entre en contact avec des contacts solides, ces derniers deviennent également dangereux. Ils doivent être stockés dans un seul endroit pour être recyclés en valeur énergétique.
  • Les huiles usagées noires comme l’huile de vidange moteur et huile doivent être remises aux collecteurs agréés pour être transportés par un éliminateur. Il y a également les huiles claires issues des circuits hydrauliques et des turbines. Ils subissent le même traitement.
  • Les emballages des produits toxiques et polluants qu’il soit, un fut, container, caisse, papiers, cartons ou film plastiques, suivent également un traitement spécifique pour le recyclage. Les plus grands subissent une opération de lavage pour une éventuelle réutilisation. Les autres sont traités en fonction de leur nature. Les emballages métalliques sont recyclés pour être revalorisés en ferraille. Les cartons et les papiers sont incinérés dans un endroit dédié à cet effet.

ch be lu ca