Les Monts du lyonnais, région de petites montagne entre Loire et Rhône, proche de la métropole de Lyon.

Méthanisation, les risques pour votre santé

méthaniseur

Les installations de méthanisation ont le vent en poupe pour valoriser les déchets des productions agricoles. Elles correspondent d’ailleurs aux objectifs de développement durable. Toutefois, elles représentent des risques pour la santé des personnes à proximité. Quels sont les risques d’une méthanisation agricoles pour la santé ?

Risque d’asphyxie

En l’absence d’oxygène, les matières organiques animales et végétales fermentent. Ce phénomène produit ensuite le biogaz. Cette dernière est un mélange de méthane et de gaz carbonique inerte. Sa composition change en fonction de la nature des substrats utilisés et des circonstances de l’opération. Il peut contenir de l’eau, des sulfures d’hydrogène, des siloxanes ou encore du diazote.
Cependant, le biogaz doit passer par plusieurs étapes comme la formation, la combustion et le transport. Elles peuvent créer des atmosphères pauvres en oxygène. Pourtant, la présence de biogaz dans un espace fermé provoque la baisse de l’oxygène. Dans ce cas, travailler ou habiter à proximité d’une usine de méthanisation entraine le manque d’oxygène.

Une intoxication au gaz

Les autres compositions du biogaz ont de caractéristiques toxiques. Ils exposent les opérateurs à un risque d’intoxication et d’autres accidents en rapport avec la chimie. Une personne travaillant dans une méthanisation agricole ne doit pas s’exposer à un sulfure d’hydrogène au-delà de 50 parties par million. Une exposition à une valeur supérieure peut engendrer de graves blessures pouvant provoquer la mort. Par ailleurs, les composants génèrent également une corrosion des cuves en acier et des tuyaux. Ils peuvent alors provoquer des dommages au moteur de biogaz.
Toutefois, un éventuel dommage sur les matériels dans une méthanisation agricole peut causer un incendie ou une explosion. En effet en cas de détérioration des caves et des tuyaux et les fuites de gaz favorisent la formation des zones explosives.

Risque biologique

La méthanisation agricole utilise toute sorte de déchets organiques d’origines variés. Ils peuvent être des déjections d’animaux, de déchets industriels, des déchets verts ou des résidus de culture. À la fin du processus, il reste le digestat qui est un résidu liquide et solide à la fois. Il servira alors d’engrais sur des parcelles agricoles. Toutefois, il n’est pas entièrement fiable pour le sol. Il recèle souvent des bactéries résistantes qui s’infiltrent aux sols.
Les bactéries contenues dans le digestat peuvent être la source des maladies pathologiques plus ou moins graves chez l’homme. Cela peut être une infection, une allergie ou une intoxication. Elles peuvent même conduire à des maladies encore plus graves pouvant amener à la mort.

Un problème olfactif

Les installations de méthanisation prennent de plus en plus de place actuellement. Cependant, de plus en plus de personnes élèvent la voix, car elle présente des inconvénients. Certains projets sont même suspendus temporairement à cause des tensions locales. En effet, plusieurs citoyens habitant à proximité des sites ont un problème olfactif et visuel. Et les plaintes des habitants dans la même situation sont quasi similaires. Ils subissent des odeurs nauséabondes, soupçonnées issues d’une fuite des méthanes. La fuite probable des gaz peut engendrer un souci optique et olfactif. Il ne s’agit pas uniquement de méthane, mais également d’ammoniac et de sulfure d’hydrogène. A l'inverse, certaines personnes disent que la méthanisation a aussi de très bons côtés car elle permet de gérer des déchets qui sont normalement enfouis directement ou pire brûlés à l'air libre.

ch be lu ca