Les Monts du lyonnais, région de petites montagne entre Loire et Rhône, proche de la métropole de Lyon.

SIMOLY —Syndicat Intercommunautaire des Monts du Lyonnais

SIMOLY Monts du Lyonnais

Créé en 1979, le Syndicat intercommunautaire des Monts Lyonnais regroupe 34 communes entre Loire et Rhône. Il s’agit d’un syndicat interfrontalier qui fait travailler les communes du département entre les deux départements.

La raison d’être de Simoly

À sa création, le Simoly collecte et traite les ordures ménagères. Il s’occupe également de la politique touristique sur l’ensemble des territoires concerné. En 2001, il est devenu le syndicat intercommunautaire de trois communautés de commune. Il s’est ouvert aux programmes du développement local ainsi qu’à la transition énergétique du territoire. En 2005, il s'est occupé des problèmes liés au transport. Il s’agit d’un territoire rural exempt de ligne ferroviaire et de 3 lignes de bus passant au nord et au sud sans liaison directe au nord-sud.
Ces actions ont pour but de pousser et à élargir les autres alternatives que la voiture individuelle. Il a également pour but de soutenir les dispositifs d’aide à la mobilité des personnes en difficulté. Le Simoly a pour but d’associer le concept de mobilité entre la Loire et Rhône. Ses actions servent à centraliser l’information pour une communication facile aux services du territoire.

Mise en œuvre du Simoly

La première étude a commencé en 2005 pour un état de lieux du territoire. Elle a permis de définir les problèmes de transport. Cette étude a servi à déterminer les besoins en mobilité.
La seconde étude est survenue en 2007 et 2008. Elle a été réalisée par des étudiants en aménagement et développement rural. Ils ont pu définir des pistes précises en rapport avec les besoins. Mais le plus important, ils ont pu intégrer le souci de l’impact des déplacements sur l’environnement.
Vient ensuite la création d’un poste d’animateur de transport pour une durée déterminée de 2 ans et demi. Au début, ce premier technicien disposant d’une compétence issue du syndicat. Mais au fur et à mesure, le poste a évolué et s’est transformé en un travail à mi-temps occupé par des stagiaires puis par un salarié pour un CDD de 6 mois.
La création de la plateforme Monts du Lyonnais n’est survenue qu’en 2009. Ce site de covoiturage a été intégré a celui du Rhône en 2012 et a été lié avec le site de Grand Lyon et de la Loire.
Le Simoly a ensuite créé des signalisations pour les parkings dédiés au covoiturage. Elles ont été mises en place dans le but d’encourager son utilisation. Les actions se sont ensuite développées dans l’achat des vélos à Assistance électrique et aussi par la création d’une démarche d’autostop participatif.

Les dispositifs utilisés pour la mise en œuvre

Pour la communication, le syndicat utilise la distribution de flyers et de brochure. Ils contiennent des informations sur le service de covoiturage. Il communique également à partir des bulletins municipaux, les journaux locaux, de courtes vidéos dans les cinémas ou un spot radio. Le syndicat a également créé des autocollants covoiturage pour reconnaitre facilement les participants.
Mais pour toucher directement les cibles, les animateurs participent à des foires. Le stand permet de faire un essai de vélos, de simuler une éco-conduite tout en donnant d’informations sur les autres alternatives. Parfois, il organise également des animations auprès des entreprises ou lors d’un challenge de mobilité régionale.

ch be lu ca